Les navettes de l’aéroport international Haneda à Tokyo

Les navettes de l’aéroport international Haneda à Tokyo

Découvrez le sommaire de votre article voyage

Une fois arrivé à l’aéroport d’Haneda à Tokyo, l’utilisation de navettes est la solution de déplacement la plus efficace. La préservation des gains, l’exécution des obligations professionnelles et l’envie de voir la splendide ville de Tokyo plongent ceux qui atterrissent à Haneda dans des déplacements accélérés. Pouvoir se déplacer idéalement d’un point A à un point B, mieux, d’un lieu d’embarquement à un lieu de débarquement, requiert l’aide de certains moteurs circulant susceptibles de faire la jonction. 

En fonction de la nature de ces derniers, nous vous présentons l’essentiel des navettes qui s’exercent depuis l’aéroport de Haneda à Tokyo

Les navettes de l’aéroport international Haneda à Tokyo

Les navettes internes exerçant au sein de l’aéroport de Tokyo

L’aéroport international de Haneda est d’une très grande superficie. Marcher dans cet empire à aéronefs afin de rejoindre un des trois terminaux est absurde. Vous y perdrez toute votre énergie. C’est d’ailleurs pour cela que des navettes sont mises en circulation pour faciliter la circulation au sein de cet aéroport et soulager les personnes à mobilité réduite.

D’abord, pour assurer la liaison de ceux qui atterrissent des vols domestiques pour des vols internationaux, des navettes (bus peint en vert) assurent le transport des voyageurs. Un passage souterrain a d’ailleurs été construit pour assurer la fluidité et la rapidité de la circulation. Puisque ce sont les terminaux 1 et 2 qui accueillent les vols intérieurs et leurs passagers, ces derniers sont remorqués par les navettes vers le terminal 3. Ce transport par navettes ne peut durer qu’une heure au maximum.

Ensuite, en vue de drainer les passagers des vols internationaux vers les terminaux 1 et 2 des vols domestiques, l’utilisation des navettes est nécessaire. En effet, tous les passagers qui débarquent à l’aéroport de Haneda doivent passer le contrôle des douanes, récupérer leurs bagages, louer une voiture lorsqu’ils désirent conduire eux-mêmes au Japon ou prendre un vol intérieur.

salle d'attente des navettes de l'aéroport Haneda à Tokyo

Ces besoins, qui se changent en activité exigeant des déplacements, rendent utile les navettes au cours de ces va-et-vient inévitables. Outre les navettes classiques en service au sein de cet aéroport, il existe aussi le Monorail de Tokyo et la ligne keihin kyuko qui desservent les terminaux sans encombrer l’arrêt bus N° 8.

Ceux-ci sont fonctionnels même lors de l’inactivité des bus réservés au transfert des passagers internationaux vers les vols domestiques. Leurs billets gratuits sont disponibles en nombre suffisant au comptoir d’information, dans le hall d’arrivée du terminal 3. Les navettes gratuites en service sur l’aéroport Haneda ne requièrent pas de billet.

Les navettes externes conduisant aux sorties de l’aéroport de Tokyo

Aux portes de l’aéroport international de Haneda, après utilisation des navettes internes, les passagers en partance de Haneda devront utiliser un moyen de liaison pouvant permettre de rejoindre une gare ou un autre pont de transport. Ceux-ci desservent principalement sur Tokyo le centre-ville comme sur d’autres villes japonaises.

Navettes pour le centre-ville de Tokyo

Soixante-dix pour cent des personnes qui débarquent au Japon ont pour objectif premier de visiter Tokyo, la capitale. Pour atteindre les gares qui conduisent à l’intérieur des centres-villes, l’utilisation de quelques navettes disponibles est nécessaire.

Les navettes métrologiques de Tokyo

Au niveau des terminaux 1 et 2, construits en 1993 et 2004 pour les vols intérieurs, vous pourrez utiliser des trains pour rejoindre Tokyo. D’abord, vous avez ceux du monorail system qui en trente minutes vous conduit à Tokyo. Aussi, de la ligne JR Yamanote pour celle de Keikyu, vous atteindrez en un rien de temps la capitale. Si vous ne désirez pas directement déboucher sur la gare de Tokyo, la navette monorail pourrait conduire à Hamamatsuchô.

Si la ligne Yamanote vous y conduit en seulement sept minutes, celle du Monorail de Tokyo prendra treize minutes. La navette JR Rail Pass n’est pas coûteuse et relie plusieurs gares. Par ailleurs, la ligne Keikyu vous transporte en onze minutes du terminal 3 à la gare de Shinagawa et égrène treize minutes de cette gare pour celle de Tokyo.

Les navettes bus de l’aéroport de Tokyo

La liaison de l’aéroport de Haneda au centre-ville de Tokyo semble hallucinante. Tous les quartiers de Tokyo sont desservis par ces bus. Il vous suffit de bien connaître le terminal d’où part votre bus. C’est aussi que le bus keihin Tokyo vous conduira en une heure aux gares de Shibuya et en cinquante-cinq minutes à celle de Tokyo. Même, le limousine bus prend cette durée pour conduire à la gare de Tokyo et respectivement quatre-vingts et soixante minutes pour les gares Kichigoji et de Shinjuku.

Les navettes bus de l’aéroport de Tokyo

Découvrez également comment rejoindre Tokyo depuis l’aéroport en lisant notre article dédié : Comment rejoindre Tokyo depuis l’aéroport ?

Les navettes taxis de l’aéroport de Tokyo

Il est possible de rejoindre par voiture Tokyo à partir de Haneda sans grandes dépenses lorsqu’on voyage en groupe. Dans la zone des arrivées à l’aéroport, le parking des taxis est indiqué. L’un de ceux-ci pourra vous conduire dans l’un des gares ou hôtels de Tokyo. La facturation est effectuée à base d’un compteur électronique qui comptabilise les durées et distances du trajet. Ces navettes reviennent chères au passager la nuit. Elles nécessitent des réservations obligatoires.

Navettes pour les autres villes japonaises

Il n’y a pas que les villes tokyoïtes Yokohama, Chiba, Shinjuku, Shibuya et Akihabara qui sont desservies par des navettes. Grâce à celles-ci, vous pourrez vous rendre dans d’autres grandes villes japonaises. C’est d’abord par bus (Limousine bus) que vous pourrez rejoindre les autres grandes villes japonaises.

Vous retrouverez ces navettes au niveau des terminaux 1 et 2 dudit aéroport comme au niveau de leurs parkings situés non loin des gares. Les villes telles que Hiroshima, Kyoto et Nagasaki sont elles aussi desservies. Pour huit euros le jour et quinze euros la nuit pour adultes et la moitié de ces prix pour les enfants, les stations telles que Takizawa, Urawa, Hibiya, Kameari et Shiba sont desservies.

Aussi, des lignes partent de cet aéroport pour les autres cités nippons. Il est vrai que le monorail Line est un puissant instrument de jonction de l’aéroport avec d’autres gares et parking pour bus. Il en est de même du Yamanote Line qui conduit un peu au-delà de Tokyo (puisqu’étant circulaire à la capitale). Comme la ligne Keikyu qui dessert bien loin de Tokyo, celle Keisei vous conduit dans de lointains lieux. Elles lient les aéroports internationaux de Haneda et de Narita.

Finalement, les taxis, assez rarement utilisés, permettent de relier en période d’absence de trains et bus l’aéroport international de Haneda aux gares ou autres points de transport loin de Tokyo. Sans exigence de réservation, vous pourrez aller de Haneda vers d’autres villes sans flâner dans Tokyo. Les risques d’embouteillage sont réels. Cela est à votre désavantage puisque le temps vous est facturé. Aller par taxi à Narita signifie débourser près de 25 000 yens.

Navettes des villes japonaises depuis l'aéroport de Tokyo

Louer une voiture à Tokyo peut être une bonne solution pour se déplacer en toute liberté, découvrez notre articlé dédié : Location de voiture à Tokyo : nos meilleures adresses.

Navettes aériennes conduisant vers d’autres aéroports

Deux aéroports dans un même pays forment déjà des pôles de transport qui pourraient relier plusieurs canaux. Au nombre des navettes extérieures liant les aéroports nippons se retrouvent les navettes aériennes, fréquemment utilisées pour plus de célérité dans les déplacements.

D’une part, la liaison des aéroports Haneda et Narita. Si par les navettes ordinaires qui joignent ces deux lieux, il faut perdre environ deux heures dans la circulation, il existe le service aérien express « Airport kaitoku » qui dessert les passagers de ces aéroports vers leur destination. Les départs pour l’aéroport de Narita ont lieu à Haneda toutes les quarante minutes. Ladite navette est de prix abordable.

D’autre part, la liaison des aéroports Haneda – kansei. Il est possible de partir de Haneda pour un autre aéroport japonais en utilisant des vols spécialisés. Il est un fait que certains passagers en partance pour des villes japonaises sont obligés de passer par l’aéroport de kansei. Ce sont des navettes ultras modernes, car elles mettent en œuvre de gros moyens.

De l’aéroport de Tokyo sis à Haneda s’enclenche diverses interactions qui mettent en activité les navettes conçues. Nous avons ceux classiques qui sont seulement utilisés à l’interne. Puis, celles externes permettent de joindre d’autres points de départ par voie terrestre. Généralement, ce sont les nouveaux types de navettes qui forgent peu à peu entre les aéroports nippons avec pour point initial l’aéroport de Haneda.

Libre de voyager et de partager <3 :

Twitter
Telegram
WhatsApp
Les plus belles réduc's voyage

Des hôtels de rêve à prix cassé, des vols jusqu’à 7x moins chers, et bien d’autres surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres voyages
Rome Que faire en 7 jours ?
7 jours
Que faire à Rome en 7 jours ?

La capitale italienne regorge d’histoire et de monuments, ce qui est parfait pour vos vacances de 7 jours à Rome. Considérée comme une des plus

Vue sur la ville de Rome
6 jours
Que faire à Rome en 6 jours ?

Si Rome ne s’est pas construite en un jour, nous vous conseillons d’en prendre plusieurs pour votre voyage, 6 jours seront raisonnables ! À travers

Logo voyageDemain